Quelles solutions pour les huiles de vidange ou les batteries ?

Quelles solutions pour les huiles de vidange ou les batteries ?

Ne pas jeter… Collecter !

Compte tenu des risques qu’ils représentent pour l’environnement et la santé, les déchets dangereux générés par le bricolage ne doivent pas être jetés n’importe où, n’importe comment, et surtout pas avec les ordures ménagères. Ils doivent être collectés pour pouvoir être traités de façon spécifique en vue de leur élimination ou de leur recyclage.

 

Les huiles usagées

> Tri et stockage

  • Ne mélangez pas les huiles avec d’autres liquides (huile alimentaire, liquide de refroidissement ou de frein, carburant, white-spirit, eau...) ! Cela nuirait à leur traitement et rendrait leur recyclage impossible.
  • Utilisez, pour les stocker, des récipients étanches et hermétiques.
  • Gardez ces récipients à l’abri de la pluie pour éviter que l’huile usagée ne ruisselle ou ne pénètre dans le sol.

 

> Collecte
Vous pouvez apporter vos huiles de vidange en déchèterie et les déposer dans les conteneurs prévus à cet effet.

Vous pouvez aussi les déposer gratuitement chez les professionnels du commerce et de la réparation automobile qui proposent ce service.

Le saviez-vous ?
Le rejet des huiles usagées dans le milieu naturel est interdit et passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 900 €.

 

Les batteries usagées

Pour vous débarrasser de vos batteries automobiles usagées, apportez-les en déchèterie ou aux distributeurs, à savoir les centres automobiles et les garagistes.

Elles seront ensuite collectées et traitées par des entreprises agréées, principalement :

Recylex : www.collectedebatteries.fr
Ecobat : recyclez-vos-batteries.fr
Efor Recyclage : www.batteries-usagees.fr

Le saviez-vous ?
Se débarrasser d’une batterie usagée en pleine nature est interdit et passible d’une amende de 460 €.

 

Crédit ©Laurent Mignaux/METL-MEDDE

 

Autres liquides et aérosols, emballages, gants et chiffons souillés par des produits dangereux

Porter en déchèterie les emballages vides ainsi que les restes de produit et les résidus de rinçage dans les emballages d’origine bien fermés, sans les mélanger.

Porter également en déchèterie les outils, les chiffons et les gants souillés par des produits dangereux.

 

Les pneus usagés

Pour vous débarrasser de vos pneus usagés, apportez-les aux distributeurs de pneumatiques ou d’engins équipés de pneumatiques, à savoir :

  • Les magasins spécialisés en produits automobiles ;
  • Les mécaniciens et réparateurs automobiles indépendants ;
  • Les ateliers de réparation des concessionnaires automobiles.

Les pneus seront ensuite collectés et traités par des entreprises agréées, principalement :

Le saviez-vous ?
Depuis 2002, il est interdit d’abandonner, de déposer dans le milieu naturel ou de brûler à l’air libre les pneus usagés.

 

Les véhicules hors d’usage (VHU)

Obligatoire, la prise en charge de votre véhicule hors d’usage (VHU) par un centre VHU agréé est gratuite si le véhicule comprend ses éléments essentiels (pot catalytique, bloc moteur…) et ne contient pas de déchets ou d’équipements non homologués.

 

Les solutions près de chez vous

Plus de 450 déchèteries rhônalpines acceptent les déchets dangereux des ménages.
Où jeter mes déchets dangereux ?

Sindra
EcoDDS : éco-organisme opérationnel dédié aux déchets diffus spécifiques des ménages

 

Vitrine exemplaire

Vous êtes une association ? une collectivité ? un particulier ? Vous avez mis en œuvre une démarche exemplaire en termes de prévention des déchets dangereux ? Vous pensez que cette démarche peut être utile à d’autres personnes ?

» Lire la suite