Vous êtes ici : Accueil : Actualité

  • a-
  • a+
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris

Des territoires "zéro déchets zéro gaspillage"

Des territoires "zéro déchets zéro gaspillage"

Lancé par l’État en 2014, l’appel à projets Territoires « zéro déchet zéro gaspillage » permet d’accompagner des collectivités dans leur transition vers l’économie circulaire. Les démarches ainsi soutenues doivent fédérer l’ensemble des acteurs locaux et afficher des objectifs forts. Une deuxième édition est en cours, jusqu’au 2 septembre 2015.

En décembre 2014, le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a désigné les 58 lauréats de son premier appel à projets Territoires « zéro déchet zéro gaspillage ». Parmi eux, trois territoires rhônalpins : Grenoble-Alpes Métropole (Isère), Loire-Forez (Loire) et Chambéry–Annecy–Aix-les-Bains (Pays de Savoie).

Pour l’État, il s’agit d’accompagner les collectivités volontaires dans une démarche exemplaire et participative de promotion de l’économie circulaire. Une démarche qui doit mobiliser l’ensemble des acteurs locaux (associations, entreprises, citoyens, administrations, commerces) autour d’objectifs ambitieux et d’actions concrètes en matière de réduction des déchets et d’économie des ressources.

L’appel à projets Territoires « zéro déchet zéro gaspillage » traduit ainsi les orientations de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte adoptée le 17 août 2015.

 

La valorisation des actions et des résultats

Les lauréats, principalement des intercommunalités à qui revient la compétence opérationnelle des déchets, bénéficient d’un accompagnement spécifique de l’Ademe durant trois ans. L’agence leur propose son expertise technique, un soutien financier pour l’animation territoriale de la démarche ainsi que des aides à l’investissement prioritaires et bonifiées.

Ces premiers territoires « zéro déchet zéro gaspillage » sont en outre constitués en réseaux aux niveaux national et régional pour favoriser le partage d’expérience, l’échange de bonnes pratiques et la valorisation des actions et des résultats. La première rencontre nationale aura lieu à Paris les 29 et 30 octobre 2015.

En attendant, une deuxième édition de l’appel à projets a été lancée. Les collectivités intéressées ont jusqu’au 2 septembre prochain pour déposer leur dossier.

 

> Communauté d’agglomération Grenoble-Alpes Métropole

49 communes – 440 000 habitants

Le projet présenté par la collectivité prévoit l’organisation, courant 2015, d’une consultation citoyenne auprès des habitants, des associations et des entreprises afin de recueillir leurs attentes et d’évaluer leur capacité à agir en matière de gestion des déchets.

Les résultats nourriront la réflexion sur le futur schéma directeur de prévention et de gestion des déchets. Ce document stratégique traduira des objectifs précis pour le territoire, en particulier :

 Réduire de 7 % minimum les ordures ménagères et assimilées en 2017 par rapport à 2012 ;

 Augmenter à court terme de 15 % la qualité et la quantité du tri dans la métropole ;

 Réduire à moins de 10 % le recours à l’enfouissement ;

 Diversifier les modalités de gestion des biodéchets.

Téléchargez la fiche de présentation 

 

> Communauté d’agglomération Loire-Forez

45 communes – 80 000 habitants

La collectivité entend passer d’une logique de gestion de déchets à une logique de gestion des ressources.

Son projet vise à :

 Réduire de 10 % les déchets ménagers et assimilés en 2020 par rapport à 2010 ;

 Élaborer un programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés, avec une gouvernance participative ;

 Accompagner et soutenir la création d’une ressourcerie et d’une plateforme de lombri-compostage.

Téléchargez la fiche de présentation 

 

> Chambéry métropole, les communautés d’agglomération d’Annecy et du lac du Bourget et le syndicat mixte interdépartemental de traitement des ordures de l’Albanais (Sitoa)

92 communes – 370 000 habitants

Les quatre structures ont décidé d’unir leurs forces en faveur de la prévention des gaspillages et de la valorisation des déchets.

Elles se sont engagées sur trois ans autour de quatre axes forts :

 Initier une démarche d’économie circulaire cohérente ;

 Réduire les déchets ménagers assimilés ;

 Une action utile et visible, l’ambition étant de fédérer un collectif d’acteurs, soutenu par une communication en ligne et une animation sur le terrain ;

 Un projet participatif essentiel à la mobilisation, associant la participation des acteurs aux instances décisionnelles et l’initiative citoyenne et entrepreneuriale.

Téléchargez le dossier de presse 

 

 

Pour en savoir plus

Sur l’appel à projets 2014 : site du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

Sur les projets des lauréats 2014 : site Optigede de l’Ademe

Sur l’appel à projets 2015 : plateforme de l’Ademe

Sur la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte : site Légifrance

 

 

 

Derniers articles publiés

  • Du 24-06-17 au 24-07-17 1/3

    Aucun article ce mois ci

  • Du 25-05-17 au 23-06-17 2/3

    Aucun article ce mois ci

  • Du 25-04-17 au 24-05-17 3/3

    Aucun article ce mois ci

prec next