Les jeter au bon endroit

Comment jeter les DEEE

Ne pas jeter… Collecter !

Les déchets d’équipements électriques ou électroniques (DEEE) contiennent des matières dangereuses. Les jeter avec les ordures ménagères présente donc des risques pour l’environnement et la santé et ne permet pas de les valoriser. Aussi doivent-ils absolument être collectés.

Le saviez-vous ?

Avant de stocker vos équipements électriques ou électroniques devenus obsolètes, pensez à en extraire les piles et les accumulateurs afin de réduire les risques de détérioration et de pollution. Stockez-les ensuite dans un local couvert et fermé, de façon à préserver leurs possibilités de réemploi en limitant leur dégradation.

Pour les produits encore en état de marche

Pensez au réemploi, synonyme de seconde vie pour votre appareil : donnez-le à une connaissance, une association ou encore une entreprise de l’économie sociale, comme les recycleries.

Pour les produits hors d’état de marche

Réparation du produit

Si le coût de la réparation est rentable par rapport à la valeur du produit, il peut être intéressant de l’apporter à un réparateur. Certains professionnels se sont regroupés sous le label « Répar’acteurs », notamment :

Reprise par le distributeur

Tout distributeur d’équipements électriques ou électroniques ménagers est tenu d’accepter la reprise gratuite d’un appareil usagé lors de l’achat d’un produit neuf du même type : c’est l’obligation dite « 1 pour 1 ». Cela peut se faire lors de la livraison à domicile ou par dépôt en magasin.

Certains magasins mettent également en place des bornes de collecte en libre-service pour les petits équipements usagés, indépendamment de l’achat d’un produit neuf : c’est le principe du « 1 pour 0 ».

Dépôt en déchèterie ou autre mode de collecte

Les D3E peuvent aussi être déposés en déchèterie ou collectés suivant tout autre dispositif proposé par la collectivité : déchèterie mobile, collecte sélective de proximité…

Après dépôt en point de collecte ou en déchèterie, l’équipement usagé est pris en charge par un éco-organisme agréé.

Les éco-organismes intervenant sur les DEEE

Éco-organismes généraux

Éco-organisme en charge des lampes

 

Élimination ou recyclage ?

Une fois le déchet collecté, plusieurs niveaux de valorisation sont envisageables, selon la nature et l’état des appareils.

La réutilisation des équipements entiers

Avec remise en état et revente d’occasion.

La réutilisation de pièces

Pour réparer d’autres équipements.

Le recyclage et la valorisation matière

Précédés, le cas échéant, d’une dépollution.

Une série de procédés mécaniques et physiques permettent de séparer les différents composants et de récupérer des matières premières, qui sont ensuite réinjectées dans le circuit de fabrication d’équipements neufs, en substitution de matières premières « vierges ». Le recyclage permet ainsi d’économiser ressources et énergie et de réduire les risques sur l’environnement.

Les métaux ferreux et non ferreux font aujourd’hui facilement l’objet d’un recyclage. Il est également possible de recycler certains plastiques, sous réserve de disposer de gisements importants, homogènes et non pollués, ce qui en pratique est rarement le cas. Le verre des tubes cathodiques peut également être recyclé pour la fabrication de tubes cathodiques neufs ou comme revêtement pour des tuiles et céramiques. Certains composants spécifiques, comme les cartes électroniques, font également l’objet d’une valorisation matière.

La valorisation énergétique

Ou incinération avec récupération d’énergie.

Elle est intéressante pour les plastiques qui ont un pouvoir calorifique (PCI) élevé, à condition que ceux-ci ne contiennent pas de substances dangereuses (composés halogénés notamment) et/ou qu’un traitement des fumées adéquat soit prévu en sortie.

L’élimination par destruction

Par incinération sans récupération d’énergie ou par mise en installation de stockage des déchets.
 

Vitrine exemplaire

Vous êtes une association ? une collectivité ? un particulier ? Vous avez mis en œuvre une démarche exemplaire en termes de prévention des déchets dangereux ? Vous pensez que cette démarche peut être utile à d’autres personnes ?

» Lire la suite