Déchets dangereux et entretien de la maison

Attention aux produits ménagers toxiques

Tous les produits utilisés pour l’entretien de la maison qui présentent un pictogramme de danger génèrent des déchets dangereux pour l’environnement et la santé : nettoyants, décapants, détachants, déboucheurs, cires… Ces déchets dangereux sont les résidus de produit, les emballages vides, le matériel et les chiffons souillés.

Ils ne doivent en aucun cas être jetés avec les ordures ménagères, vidés dans les canalisations ou les cours d’eau, brûlés ou abandonnés dans la nature : ils polluent durablement l’environnement (eaux, sols, air) et sont toxiques pour les êtres vivants, même à petite dose (les perturbateurs endocriniens). Ils peuvent ainsi contaminer notre alimentation et constituent une véritable préoccupation sanitaire, en particulier pour les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Afin de limiter ces risques, les déchets dangereux liés à l’entretien de la maison doivent être apportés en déchèterie, dans leur emballage d’origine ou, à défaut, dans un emballage étiqueté mentionnant la nature du déchet (gérer les déchets dangereux).

Néanmoins, même si leurs déchets sont correctement éliminés, certains de ces produits demeurent dangereux pour l’environnement du fait de leur utilisation même. L’eau de Javel et les déboucheurs, par exemple, finissent forcément à l’égout… Aussi est-il nécessaire de les remplacer par des produits moins toxiques ou des solutions écologiques (produire moins de déchets dangereux).

 

Environnement eau

Crédit ©Gérard Crossay/METL-MEDDE

Les produits ménagers dangereux

L’eau de Javel

Risques pour la santé

L’eau de Javel est très dangereuse en cas d’ingestion ou de contact avec la peau ou les yeux (brûlures graves). Inhalée, elle peut causer des maux de tête, des nausées ou des allergies.

Risques pour l’environnement

L’eau de Javel perturbe fortement le fonctionnement des stations d’épuration des eaux.

 

Le saviez-vous ?

L’eau de Javel est un puissant désinfectant qui permet d’éliminer des risques sanitaires et infectieux que l’on ne rencontre pas dans une maison. Elle est, par exemple, très utilisée dans les hôpitaux. Mais même ces établissements réfléchissent aujourd’hui à son remplacement par des produits moins agressifs…

 

Les détergents pour lave-vaisselle

Risques pour la santé

Ces produits sont dangereux en cas d’ingestion ou de contact avec les yeux (brûlures graves).

Risques pour l’environnement

Comme la lessive, les détergents pour lave-vaisselle contiennent des phosphates qui provoquent une asphyxie des cours d’eau.

 

Les déboucheurs

Risques pour la santé

Ces produits sont très dangereux, que ce soit par contact avec les yeux ou la peau (brûlures graves), par ingestion ou par inhalation.

Risques pour l’environnement

Ce sont des acides puissants, qui présentent surtout un risque pour leur utilisateur.

 

Les décapants pour four

Risques pour la santé

Ces produits sont dangereux, que ce soit par contact avec les yeux ou la peau (brûlures graves), par ingestion ou par inhalation. Le danger est d’autant plus grand qu’ils se présentent généralement sous la forme d’aérosols et sont donc facilement inhalés.

Risques pour l’environnement

Les décapants pour four contiennent des perturbateurs endocriniens (alkyphénols, phtalates). Ils ont donc probablement des effets à long terme sur l’organisme.

 

Les nettoyants pour sols, salles de bain et WC

Risques pour la santé

Ces produits sont très dangereux en cas d’ingestion ou de contact avec les yeux (brûlures graves). Dans une pièce mal aérée, ils peuvent causer des maux de tête ou des allergies.

Risques pour l’environnement

Ces produits nettoyants sont des mélanges de détergents, d’acides et de désinfectants. Leur impact sur l’environnement est donc complexe… Ils contiennent également des perturbateurs endocriniens (alkyphénols, phtalates). Ils ont donc probablement des effets à long terme sur l’organisme.

 

Les produits anti-taches

Risques pour la santé

Ces produits sont très dangereux, que ce soit par contact avec les yeux ou la peau (brûlures graves), par ingestion ou par inhalation. Le danger est d’autant plus grand qu’ils se présentent généralement sous la forme d’aérosols et sont donc facilement inhalés.

Risques pour l’environnement

Les produits anti-taches contiennent des perturbateurs endocriniens (alkyphénols, phtalates). Ils ont donc probablement des effets à long terme sur l’organisme.


Chiffres-clés

Plus de 450 déchèteries en Rhône-Alpes acceptent les déchets dangereux des ménages. La quasi-totalité de la population régionale a ainsi accès à ce service.

10 653 tonnes de déchets dangereux diffus des ménages ont été collectées en 2011 par les déchèteries rhônalpines, soit 9 % de plus qu’en 2010. Cela représente 2 kg par habitant.

Source : Sindra